Les travaux : perturbations en prévision !
Pour des raisons de sécurité, le site sera fermé aux entraînements en semaine du 11 février jusqu’à fin mars. Etant tributaires de la météo, les plannings de travaux sont susceptibles d’être perturbés. Nous vous invitons à consulter régulièrement la page Facebook ou le site internet pour suivre l’avancement de la construction.
Merci de votre compréhension !
« Qui a patience a paradis », proverbe français

 

 

Le manège : polyvalent et facile d’accès

Posé le long du parking, à proximité immédiate de l’entrée du site et des boxes, le manège offrira une surface couverte de 4300 m2 et abritera une carrière de 100×35 m. Le manège est voué à accueillir de nombreuses disciplines à l’entraînement, en stage et en compétition… et du spectacle !

 

En CSO, l’espace est modulable en deux zones de 35 x 55 m pour le concours et 35 x 45 m pour la détente. En dressage, il sera facile de poser le rectangle et les cabines de jury ainsi qu’une zone pour finaliser la détente. Un accès sera créé reliant directement les carrières à l’entrée du manège afin d’offrir des espaces de détente multiples et confortables. Le bâtiment empiète un peu sur l’espace en herbe du cross mais grâce aux grandes ouvertures du pignon Est, il sera possible d’y installer un élément de parcours, en CCE comme en marathon. Tout est également envisageable pour l’Equifun, les Pony Games, l’Extrem Race, l’Equifeel…

En projet : l’aménagement du manège pour recevoir des présentations d’élevage.

Des infrastructures viendront compléter le bâtiment : gradins, tribune de jury, etc.

 

Les sols : Normandie Drainage et Toubain Clément

Les entreprises Normandie Drainage et Toubain Clément, en association, sont lauréates du marché public (comme ce fut le cas en 2014 pour les Jeux Equestres Mondiaux en Normandie). Elles assurent la reprise de la carrière d’honneur et la création de la carrière du manège.

 

Le budget : assuré par une centrale solaire et des subventions

Il aura fallu pas moins de trois ans pour trouver la recette qui permet de construire le manège sans peser sur les finances de la collectivité. L’électricité produite par une centrale photovoltaïque de 499 kWc est intégralement revendue à Enedis avec un prix fixé contractuellement pendant 20 ans. Les partenaires historiques de l’Equipôle – Les Fonds Eperon, la Région Bretagne et le Département du Finistère – participent à sécuriser le projet via des subventions pour un montant de plus de 900 000 euros.

 

X